marathon
Lifestyle

7 erreurs à éviter quand vous préparez un Marathon

42.195km !! La cultissime distance qui fait rêver tous les amateurs de la course à pied, notamment des courses de fonds. Plus que l’épreuve qu’elle représente, la courir pour la première fois est un accomplissement. Une victoire psychologique, mentale et physique. Mais voilà, pour votre premier marathon -comme pour toutes les premières fois d’ailleurs- plusieurs questions vous trottent dans la tête. Comment me préparer ? Que dois-je faire ? Vais-je terminer le marathon ? Bref, bien de questions qui marquent le début de votre aventure de marathonien. Ce qu’il est avant tout indispensable de savoir ce sont les erreurs à ne pas commettre. De différentes natures, les erreurs ci-dessous à éviter pour un marathon, le sont aussi pour un semi-marathon., elles seront aussi toutes autant valables pour votre première course que pour votre deuxième, troisième et même dixième marathon. La beauté du marathon c’est que peu importe l’expérience du coureur, chacun a toujours une part d’inconnu. Et ce n’est pas pour déplaire aux passionnés.

1- Improviser.

La toute première erreur et la plus monumentale sans aucun  doute est d’improviser une course de marathon ou de semi-marathon. Ne pas s’entrainer c’est l’assurance de l’échec. Ne pas préparer son marathon c’est manquer d’humilité et de sagesse. Oui, au-delà de la ténacité, de la détermination et de la volonté, il faut de la sagesse pour courir un marathon. Y a-t-il des gens qui vont courir un semi ou un marathon sans s’y être préparés ? S’il est difficile de le concevoir, quoi qu’il en soit, il était nécessaire de le dire pour lever toute ambiguïté.

Pour votre tout premier marathon vous êtes sans doute décidé à vous entraîner. Très bien ! Alors sachez que pour vous improviser serait :

2- Ne pas s’investir pleinement dans son plan d’entrainement.

Manquer des séances d’entrainement, rajouter une de façon impromptue, écourter certaines et allonger d’autres. Vous vous en doutez, l’entrainement est une des clés principales de votre succès. C’est l’assurance d’avoir la condition physique nécessaire et de maîtriser la gestion de la course. Il vous faut pour ce faire trouver le plan d’entrainement qui vous convient le mieux. Voir nos conseils pour vous guider dans votre choix d’un plan d’entrainement à un marathon. Une fois le plan adéquatement choisi, respectez-le. Ne sous-estimez pas la difficulté et la particularité de l’épreuve sur le plan musculaire.

3- Vous fixez une performance chronométrique.

C’est votre premier marathon. La seule performance que vous devez viser est de terminer la course, et ce dans les meilleures conditions. Ce n’est pas une incitation à la médiocrité, mais une sage réflexion. Faites de la recherche d’une performance chronométrique votre prochain challenge. En effet vouloir faire un chrono dès son premier marathon ne doit pas être une fin en soi. Ecouter votre corps et faire attention à vos sensations est primordial pour toute épreuve de marathon surtout pour votre première. La recherche d’un chrono happera toute votre attention sur vos temps de passage, ce qui peut conduire à une mauvaise gestion de la course, à courir à des allures irrégulières. Le risque étant que votre corps vous lâche bien avant la fin. Il est sage de respecter votre plan de course et votre allure prédéfinis. Si ainsi à l’entame des derniers kilomètres vous avez du carburant à revendre, faites-vous plaisir avec une petite accélération.

4- Avoir une mauvaise hygiène de vie

La préparation d’un marathon est physiquement exigeante et éprouvante. Votre organisme devra supporter un volume d’entrainement important. Bien dormir est fondamental. En effet c’est au cours de votre sommeil que la régénération et la réparation de vos muscles ont lieu. Dormez au minimum 7 heures par jour. Notre conseil, trouvez-vous une routine d’endormissement comme la lecture par exemple. Pour pouvoir supporter les charges d’entrainement, vous devez aussi avoir une alimentation équilibrée. Vous muscles ont besoin de glucides pour travailler. Favoriser pendant votre préparation les sucres lents (pâtes, riz, pommes de terre), les protéines (jambon, œufs, poissons) et les vitamines (fruits et légumes), en évitant les graisses et les sucres rapides.

5- Ne pas vous familiariser avec l’alimentation de la course.

Vous devrez apprendre à boire et à manger en courant à l’entrainement. Testez aussi vos gels énergétiques et votre hydratation. Et ne changez ni vos habitudes ni vos produits d’alimentation le jour de la course. De même, faites davantage attention à votre alimentation les jours précédents la course. Ne prenez pas un aliment dont vous ignorez les effets sur votre organisme.

6- Ne pas tester votre équipement

Vous comptiez portez de toutes nouvelles chaussures pour votre grande première ? Oubliez ! Les chaussures tout comme les vêtements techniques doivent être testés auparavant. N’oubliez pas les conditions climatiques lors du choix de vos vêtements de courses. Des conseils pour vous accompagner dans votre  choix vestimentaire ? Voir Comment choisir convenablement vos vêtements de marathon ?

7- Enchaînez.

Si bien vous reposez est indispensable à votre organisme durant votre préparation, sachez que ça l’est tout autant après la course. Respectez un repos total au moins la première semaine suivant votre marathon. Savoir non seulement récupérer mais aussi comment reprendre l’entrainement après un marathon est crucial. Accordez-y une attention particulière.

Vous savez maintenant les 07 principales erreurs à éviter dans la préparation de votre marathon. Ne manquez pas notre sélection des erreurs à éviter pendant la course  mais aussi nos conseils pour vous accompagner dans votre entrainement marathonien et dans le choix de vos vêtements de course.

Autres articles

5 exercices pour une explosivité d’enfer !

Irene

Les mythes sur la santé : jeu vrai ou faux !

Irene

Comment se débarrasser des points de côté

Irene

Quelle couleur de fond de teint choisir et pour quelle occasion ?

Irene

Comment rester en forme pendant le Ramadan ?

Irene

Conseils précieux pour déborder d’énergie dès le matin

Irene