tendinite d’Achille
Lifestyle

La tendinite d’Achille, le mal du coureur à pied.

Qu’est-ce que la tendinite achilléenne du sportif?

La tendinite au tendon d’Achille ou tendinite achilléenne ou encore tendinopathie calcanéenne est une inflammation douloureuse du talon et/ou du tendon en question. C’est d’ordinaire la résultante « d’une inadaptation du tendon aux contraintes répétitives d’étirements ou de friction ». C’est l’affection la plus répandue chez les adeptes, professionnels ou amateurs, de la course à pied.

Le tendon d’Achille est à la partie terminale du muscle du mollet qui assure la jonction avec le talon. Paradoxalement ce tendon le plus volumineux et le plus puissant de notre organisme est l’un des points les plus sensibles et particulièrement vulnérables de notre corps. Il est tout aussi indispensable et sollicité vu notamment de par son emplacement. Si la tendinite affecte toutes les catégories de sportifs et aussi les non-sportifs, sa prévalence est plus forte auprès des coureurs à pied. L’inflammation causée peut conduire à une rupture de tendon  en question qui est le stade le plus avancé de la tendinite.

Différents types de tendinites calcanéennes.

Selon la localisation de l’inflammation il faut distinguer différents types d’affections. En effet, le tendon d’Achille est le tendon des 3 faisceaux du muscle du mollet dénommé triceps sural. Ce long tendon s’étend jusqu’à l’os du talon, le calcanéum. Il s’enroule autour de ce grand os pour permettre la transmission des forces de contraction du quadriceps (cuisse) et du triceps (mollet) jusqu’au pied. Cette physiologie permet de distinguer :

  • La tendinite périphérique ou Péri-tendinite : Tendinite la plus fréquente, c’est l’inflammation de l’enveloppe du tendon ou de sa périphérie. Les douleurs commencent plutôt brutalement.
  • La tendinite d’insertion ou enthésopathie : L’inflammation intéresse l’insertion basse du tendon du mollet sur le calcanéum, à l’arrière du talon. La douleur apparait de manière progressive généralement, et se situe en bas du tendon.
  • Le bursite : C’est la « vraie » tendinopathie achilléenne  ou tendinopathie corporéale. C’est le corps même du tendon et/ou les petits coussinets de protection en avant et en arrière du tendon qui sont « en feu ». La douleur qui apparait progressivement, évolue au cours de la vie quotidienne et quotidienne et sportive.

Symptômes de la tendinite d’Achille du sportif.

La douleur est le principal symptôme. On note que les symptômes évoluent suivant 4 stades.

  1. Douleur et inflammation au talon ou un peu au-dessus après des activités sportives. Le mal s’estompe au repos
  2. Douleur survenant au début de l’entrainement dès l’échauffement et qui réapparait à la fatigue.
  3. la douleur devient permanente à l’effort et oblige à la cessation de toute activité d’effort physique. La douleur peut s’intensifier et devenir permanente au quotidien.
  4. La rupture du tendon d’Achille est l’ultime stade de l’évolution symptomatique de la tendinite.

Diagnostic

La douleur ressentie à elle seule ne permet pas de diagnostiquer avec exactitude la tendinite achilléenne. Des examens sont faits notamment dans le cadre professionnel afin de déterminer et de localiser avec précision l’inflammation et la modification morphologique du tendon. Ce qui permet d’administrer le traitement le mieux adapté convenablement.

Le premier examen réalisé est l’échographie. Simple et peu couteux, elle permet de juger de la l’épaississement et de la désorganisation fibreuse du tendon, synonyme d’altération du tissu tendineux.

Le second examen, couplé à l’échographie est l’examen Doppler. Il permet d’observer la néo vascularisation du tendon. La néo vascularisation du tendon ayant une corrélation directe avec la douleur, contrairement à sa désorganisation fibreuse, permet de guider le médecin sportif. Car un tendon normal indolore ne présente pas de néo vascularisation à l’examen Doppler. Et seule l’évolution clinique c’est-à-dire la douleur doit guider le médecin traitant.

Différents soins et traitements existent aujourd’hui pour prévenir et soigner la tendinite calcanéenne.

Autres articles

Top 5 : Les essentiels beauté de l’été pour supporter la chaleur

Irene

Quelle couleur de fond de teint choisir et pour quelle occasion ?

Irene

Look disco : Zoom sur ce style à essayer !

Irene

Découvrez les fabuleux bienfaits de l’eau de rose

Irene

Cheveux longs : 3 conseils aux hommes

Irene

Bien laver bébé avec les bons gestes

Irene