Flow'air Mulato
Accessoires Mode

Flow’air Mulato : mon avis sur ces soins pour cheveux colorés

Flow’air Mulato, vous connaissez ? Il s’agit d’une gamme de la marque capillaire Mulato… dont j’ai énormément entendu parler, notamment suite à mon grand billet « remise en question » sur le type de produits capillaires à utiliser… ou pas. Pendant plusieurs mois, beaucoup de lectrices m’ont recommandé d’essayer Mulato : il parait que ça allait faire du bien à mes cheveux. Il se trouve que la marque est directement venue à moi et… que j’ai eu raison d’écouter vos conseils avisés !

Mulato, qu’est-ce que c’est ? 

Je ne savais pas du tout mais Mulato est une marque Française ! Oh chouette alors ! Elle est née en 2007 et son papa est un professionnel du cheveu : Patrice Mulato, un coiffeur. L’envie de départ de Monsieur Mulato était de créer des soins repigmentants naturels sans amoniaque, sans resorcine, sans eau oxygénée et sans paraben : un sacré pari donc. Et pourtant, il a été relevé avec brio puisque ces produits ont remporté leur petit succès… et la marque a pu se développer. Quelques années plus tard, Mulato va plus loin et crée Flow’air, une gamme entre autre dédiée aux cheveux colorés – dont je n’avais jamais entendu parler, aheum, la honte pour une blogueuse beauté ! Et depuis, les lancements s’enchaînent sans se ressembler : petit à petit, la marque se dote d’une très très belle offre. Dernièrement, Mulato a mis sur le marché des shampooings à la pomme, aux oeufs et à la camomille : une petite madeleine de Proust, en somme !

Les engagements de Mulato : quels sont-ils ? 

0 paraben, 0 silicone, 0 PEG, 0 résorcine. Des produits fabriqués en France avec des emballages recyclables.

Shampooing Cheveux Colorés ou méchés Flow’air + Masque cheveux colorés ou méchés Flow’air Mulato : mon avis

Je me suis employée à n’avoir recours qu’à cette routine pendant plusieurs semaines d’affilée, afin de me faire un avis à court-terme et un davantage dans la durée.

Constat numéro un : c’est rose et c’est mignon. Moquez-vous ! Mais dans cette industrie de produits engagés, les packagings sont souvent moches et tristes. Et moi, j’aime bien mettre de la gaité dans ma salle de bains. En tout cas, ces produits Flow’air Mulato ont su me donner le sourire… et me donner envie de les essayer ! Au-delà de ça, tout le packaging est bien pensé. Il faut dévisser un bouchon pour le shampooing : la matière s’écoule facilement, pas besoin d’attendre mille ans que le shampooing vienne à nous. Idem pour le Masque qui est, lui, équipé d’un flacon pompe très pratique avec… UN BOUCHON !!! Je le précise en lettres majuscules mais au moins, les produits Mulato sont conditionnés pour voyager, contrairement à tout un tas de produits capillaires à pompe dont l’embout peut trop facilement se débloquer et provoquer des écoulements malheureux dans la valise. Oui, ça sent le vécu…

Constat numéro deux : l’odeur est… mamma mia ! A TOMBER ! Ca n’est absolument pas entêtant, mais ça sent juste bon et ça donne envie de se laver les cheveux encore et encore… Bon point, donc !

Constat numéro trois : ça peut être une bonne alternative à mes envies de « je n’arrive pas à consommer bio mais… bon, j’aimerais quand même faire attention de temps en temps« . Mulato, ça n’est pas du produit bio. C’est de la cosméto traditionnelle améliorée, avec une charte précise (que j’ai énoncée plus haut). Concrètement, ça veut dire que oui, avec ça, mes cheveux vont être un peu plus gainés qu’avec un produit 100% bio qui m’emmêle les cheveux. Mais, je vais me faire beaucoup plus de bien qu’avec des produits bourrés de silicones, de parabens et j’en passe. Ce que je veux dire là c’est que c’est une histoire de bon compromis. Et en ce sens-là, ça me convient très bien.

Constat numéro quatre : c’est très agréable à utiliser. De toute façon, je me connais : si lors de la première utilisation je n’aime pas, j’ai envie de changer de produit, ça m’énerve et… je finis par zapper. Là, ce n’est pas le cas : je suis assidue, le rituel est chouette et pas contraignant : un shampooing + un masque, pas besoin de plus.

Constat numéro cinq : j’ai des jolis cheveux, oui ! Ce qui est bien, c’est que j’ai pu tester ces produits sur une couleur « toute neuve », pour voir si cela préservait bien l’intensité de la couleur, comme la marque le promet. Eh bien, franchement, mon roux n’a pas « viré », il ne s’est pas fait la malle. J’ai les cheveux toujours aussi brillants, ils sont très doux. Mes pointes ne sont pas vraiment abîmées, donc ça va.

Conclusion ? Vraiment, je suis conquise. Mais, si je devais être tatillonne je dirais, en toute honnêteté, que je préfèrerais continuer à utiliser le masque une fois sur deux, en complément d’un autre masque un peu plus riche. J’ai les cheveux secs et assez poreux, et à l’heure où j’écris ce billet je pars bientôt 1 mois au soleil… J’avoue que j’ai peur que ce masque ne soit pas suffisamment costaud pour rebooster ma crinière en période extrême comme celle que je m’apprête à lui faire vivre.

Où trouver Mulato ? Cliquez ici sur le store locator !

Publi-rédactionnel

Autres articles

Poudre Exfoliante Métamorphose Sephora : mon avis

Irene

Instagram beauté : 10 comptes à suivre

Irene

Pinceaux Sigma Beauty : que valent ces pinceaux de maquillage ?

Irene

Métamorph’oil Kérastase Elixir K Ultime : mon avis

Irene

Fond de teint Phyto Teint Expert Sisley : mon avis

Irene

Boucleur Easy Natural Curler Philips : mon avis

Irene