Dermalibour
Accessoires Mode

Dermalibour + A-derma : mon avis

Plus je vieillis, plus je déteste m’encombrer de milliards de soins dans la salle de bains ou en voyage. J’ai tendance à rechercher des « crèmes à tout faire », qui soignent le moindre petit bobo en deux temps trois mouvement. Parmi ces produits, il y a la célébrissime Dermalibour + A-derma, un produit auquel je fais confiance depuis un bon bout de temps.

A quoi sert Dermalibour ? 

La marque explique que ce produit « apaise, assainit et répare » la peau. En gros, vous pouvez le dégainer au moindre petit pépin, afin de retrouver une jolie peau. Attention cependant, ce genre de produit n’est pas fait pour un usage quotidien : je le recommande dans le cadre d’une utilisation ponctuelle. Par exemple, vous avez une petite cicatrice dû à un bouton (récent) ? Hop, un peu de Dermalibour +, vous massez et vous renouvelez l’expérience pendant plusieurs jours.

Comment j’utilise Dermalibour+ ? 

Personnellement, je trouve Dermalibour + A-derma un peu épais et très blanchâtre une fois déposé sur la peau. Alors je préfère y avoir recours le soir avant de me coucher au niveau du visage – sinon, le maquillage n’est pas envisageable. Pour les petites cicatrices sur le corps, j’avoue ne pas être dérangée par une petite trace blanche. Un stick existe pour une utilisation plus nomade – mais celui-ci aussi assure un résultat un peu blanc.

Là où j’adore vraiment Dermalibour +, c’est quand je suis malade (comme en ce moment, joie !). A force de me moucher et de tousser, j’ai tendance à beaucoup trop agresser mon nez et le contour de la bouche. Ca m’irrite régulièrement pendant un rhume, je rougis, je sens que ça s’assèche… Alors, pour pouvoir continuer à vivre en société quand j’ai un rhume, je veille à me badigeonner d’une bonne couche de Dermalibour + autour du nez et de la bouche avant de me coucher.

En cas d’eczéma, il est également possible d’utiliser Dermalibour +, cela permet d’apaiser la crise tout en réparant comme il faut. Mon eczéma n’est pas purulent au niveau des bras, mais en cas de petite crise, un peu de Dermalibour+ et je suis tranquille. Je ne suis pas (encore !) concernée, mais il paraît que cette crème fait aussi des miracles sur les enfants et même les touts petits qui sont souvent sujets aux désagréments cutanés.

Conclusion ? 

Je suis fan de ce genre de produit depuis très longtemps. Je me rends compte que je cohabite avec deux produits du même type à la maison : Dermalibour + plutôt pour la nuit sur le visage, et un autre dont on parlera bientôt plus tard. Je recommande à quiconque ayant la peau sensible, lésée ou trop abîmée de toujours avoir un tube de crème réparatrice comme Dermalibour +. En plus, quand on a des enfants à la maison, ça sert aussi éviter les cicatrices en cas de petit bobo. Bref, c’est un produit incontournable !

Pour acheter Dermalibour, c’est par ici !

Autres articles

CC Cream Cushion Kiko : mon avis

Irene

La boutique ELF Aix-en-Provence : c’est tout nouveau !

Irene

Quel parfum offrir à une femme

Journal

Revitabrow ou comment faire repousser mes sourcils comme par magie

Irene

Mascara Paradise Extatic L’Oréal Paris : quel est mon avis ?

Irene

Comment avoir un total look vintage

Emmanuel