Miracle Cushion Cream Lancôme
Accessoires Mode

Miracle Cushion Cream Lancôme : mon avis

La cushion cream, vous connaissez ? Mais si, souvenez-vous ! On avait déjà décrypté le phénomène ensemble sur Blog Tendance Mode en octobre dernier. Depuis le succès de la Cushion Cream en Asie, une marque Française a lancé la sienne. Laissez-moi vous présenter sous vos yeux ébahis la Miracle Cushion  Lancôme. Je me suis amusée à la tester pour vous.

Miracle Cushion Cream Lancôme : présentation du produit

La marque présente ce produit comme « le premier fond de teint liquide encapsulé dans un coussin ». La Miracle Cushion Lancôme garantit plusieurs actions :

  • unifier le teint
  • apporter de l’hydratation et de l’éclat au teint
  • offrir l’opportunité de moduler la couvrance à sa guise

Au-delà de ces promesses, Lancôme insiste bien sur le fait que sa Miracle Cushion Lancôme est un produit hyper pratique puisque nomade. Avant, quand on souhaitait faire des retouches avec du fond de teint liquide, il fallait emporter avec soi l’artillerie lourde (fond de teint, pinceau ou éponge… et ça prend de la place). Là, tout tient dans un boîtier compact, éponge incluse.

Notez également que la Miracle Cushion Lancôme se décline en six teintes. Une fois le produit terminé, la marque n’impose pas de racheter le boîtier entier (à 45,90€ avec produit inclus) : au contraire, elle propose à la vente un système de recharges au prix de 35,90€.

Miracle Cushion Cream Lancôme : mon test

Comme pour  n’importe quelle cushion cream, l’utilisation est hyper facile. Voici la gestuelle recommandée :

  • On se munit de l’éponge disponible dans le boîtier
  • On presse le petit coussin éponge qui libère alors la juste dose de produit. Tout est très bien organisé pour que la matière soit bien fluide et très homogène.
  • Et hop, une fois le fluide déposé sur l’éponge de l’étape 1, on procède à l’application sur le visage.
  • On n’hésite pas à prélever à nouveau un peu de Cushion Cream pour moduler la couvrance à sa convenance.

Ce que j’en pense, alors ?

Franchement, c’est méga facile d’utilisation. Et je suis bien d’accord avec Lancôme sur ce point, un produit de teint liquide nomade, on l’attendait et c’est super pratique. Super bon point, donc !

Mais est-ce que ce coussin éponge ça change vraiment quelque chose ou c’est un gadget ? Je sais, c’est la question que je me suis également posée quand on parlait de cushion cream en octobre dernier. Franchement, je dirais que oui, quand même un peu. Car j’ai cette sensation que la matière fluide que le coussin libère est plus « aérée », contrairement à un fond de teint qui sort d’une pompe. C’est peut-être psychologique, je n’en sais rien. Mais j’ai vraiment eu cette impression. Et j’ai ressenti la même chose côté application du coup, où j’avais moins l’impression de me maquiller à la truelle qu’avec certains fonds de teint pas toujours hyper faciles à étaler dans un premier temps.

Là, l’application se fait super facilement. Je tapote sur la peau puis j’étire légèrement. Je trouve même que ça donne un petit coup de frais à ma peau, elle se sent bien quand je pose ce produit. Pourtant, je sais… ce n’est pas un produit naturel, certaines vont m’interpeller à ce sujet. Je crois même qu’il y a des silicones dedans, pour garantir l’effet peau parfaite et imperfections floutées en deux temps trois mouvements. Mais vous me connaissez, je m’en fiche royalement… surtout quand c’est dans du maquillage. Pour moi, tant qu’on se démaquille bien, je n’y vois pas vraiment d’inconvénient.

Avant / Après

Quid du résultat sur ma peau ? Eh bien, oui, je suis d’accord avec la promesse de base concernant le fait qu’on peut moduler la couvrance. Sauf que si vous voulez un teint de poupée tout en transparence, ce n’est pas vraiment garanti. Je trouve en effet le produit un poil trop épais de base pour parvenir à obtenir de quelque chose d’aussi léger qu’une crème teintée ou qu’un fond de teint perfecteur quasiment invisible. Je dirais que la couvrance de base est relativement moyenne, et qu’on peut ensuite tendre vers une couvrance assez importante. En soi ça ne m’a pas dérangé mais moi qui aime les teints diaphanes, je sais que ce n’est pas le produit idéal pour ce genre d’effet. Du coup, je porte le Miracle Cushion Cream Lancôme seulement quand j’ai besoin d’avoir l’air un peu plus sophistiqué. Ou les jours où j’ai la peau un peu trop fatiguée avec quelques imperfections. Ou quand je me prends pour une sirène (ah ah ah !).

Dernier point : l’éponge pour appliquer le produit. Je suis encore mitigée à son sujet. Oui, elle est indéniablement pratique et j’aime l’utiliser. Mais. J’ai du mal avec ce genre de truc pour le côté hygiénique de la chose. Bien sûr, il faut la nettoyer, je ne vous apprends rien (j’espère !). Mais je pense que si on a la peau acnéique, ce n’est peut-être pas la meilleure solution.

Miracle Cushion Cream Lancôme : conclusion & infos pratiques

Franchement, j’aime bien ce produit. Je suis même surprise de l’apprécier puisqu’il offre une couvrance un poil plus élevée que ce à quoi je suis habituée dans ma vie de tous les jours. Je trouve que Lancôme a fait un formidable travail avec sa Miracle Cushion : le packaging est joli et pratique, le produit est réussi et tient amplement toutes ses promesses. Bravo à ceux qui se cachent derrière le développement de ce produit ! Maintenant, ça me donne envie de voir d’autres cushion cream sur le marché Français, tiens. Affaire à suivre…

Notez le Miracle Cushion Lancôme sur Blog Tendance Mode !

Cliquez ici et aidez les lectrices / consommatrices dans leurs achats beauté en laissant votre avis au sujet des produits de beauté que vous utilisez ! Merci !

Autres articles

Tout pour bien choisir un parfum pour femme

Journal

Pinceaux Zoeva : top ou flop ? Voici mon avis !

Irene

Fond de teint Photo’Perfexion de Givenchy : mon avis

Irene

L’avis de la personal shoppeuse spécial week-end : Comment s’habiller pour une soirée cocktail

Irene

Huile de Soin Démaquillante Caudalie : mon avis

Irene

Make Up For Ever se lance dans les rouges à lèvres avec Icona Pop

Irene