Hydra-Hyal Filorga
Accessoires Mode

Hydra-Hyal Filorga : mon avis

Il y a un produit qui a passé l’été dans mon vanity beauté, c’est Hydra-Hyal Filorga. EntreHydra-Hyal Filorga et moi, ça a été « je t’aime moi non plus« … et puis, nous avons finalement coulé des jours heureux sous le soleil Antillais. Je vous explique tout.

Hydra-Hyal Filorga : présentation du produit

La marque parle d’un « soin sur-concentré en acide hyaluronique pour ressourcer intensément la peau ». Tout un programme ! Mais en langage Madame Michu (ou madame Capucine P.), ça veut dire quoi ?

Ca veut dire que c’est un soin visiblement bourré d’actifs qui vont hydrater, lisser et repulper la peau. En gros, ça serait un remède miracle pour avoir l’air plus fraîche, le teint moins tristounet et être mieux dans sa peau.

Forcément, je savais que je partais au soleil, alors j’avais envie d’emporter un soin hypra méga supra (ahah !) hydratant, histoire de ne pas revenir fripée comme une vieille carotte à Paris.

Hydra-Hyal Filorga : mon test & mon avis

En fait, au début, je n’avais pas trop compris comment utiliser le produit : en sérum ? tout seul ? Comme je veux ? Alors, j’ai fait mes propres tests :

  • tout seul : très bien en début de vacances, mais pas suffisant pour ma peau un peu déshydratée après plusieurs bonnes expositions au soleil.
  • avec une crème nourrissante par-dessus : problème, il y a une histoire de bons dosages à respecter pour ne pas « saturer » la peau, sinon je me mets à pelucher.
  • sous une crème solaire : aucun souci, roule ma poule !

Autant vous dire qu’après les premiers jours, j’étais bien avancée. Je trouvais que ma peau était hyper à l’aise avec l’Hydra-Hyal Filorga, mais j’étais mal à l’aise avec la texture qui ne s’adaptait pas à ma routine habituelle.

Et j’ai compris que j’étais un petit boulet.

Et que je mettais un peu trop d’Hydra-Hyal Filorga.

Tout ça à cause de la pipette : j’ai trop l’habitude des soins dont on presse le bouton et qui laissent sortir la bonne dose de sérum / crème à appliquer. Là, en fait, j’y allais trop généreusement et ça n’étais pas compatible avec le reste. J’y suis donc allé mollo.

Et là, révélation : non seulement ma peau appréciait, mais EN PLUS, je ne peluchais pas, et si je le souhaitais je pouvais me maquiller par-dessus, c’était CANON de chez CANON.

Car oui, au bout de deux semaines, j’ai vu de vrais résultats sur ma peau : mon teint était beaucoup plus lumineux, je ne pelais pas, ma peau était toute rebondie… Bref, un petit bonheur qui fait incontestablement partie des raisons pour lesquelles je conserve encore mon bronzage plusieurs semaines après mon retour. Si vous avez la peau déshydratée ou en manque d’éclat, je pense que ça peut être une bonne piste à explorer !

Hydra-Hyal Filorga, 45,90€ chez Marionnaud

acide hyaluroniquecrèmefilorgahydra-hyalsérum

Autres articles

Relaxation aquatique : mon expérience hors du temps

Irene

Make Up For Ever se lance dans les rouges à lèvres avec Icona Pop

Irene

Fond de teint Photo’Perfexion de Givenchy : mon avis

Irene

Hydra-Hyal Filorga : mon avis

Irene

Le masque noir contre les points noirs serait dangereux

Irene

Double Wear Cushion Stick Illuminateur Estée Lauder : mon avis

Irene