centrale vapeur
Maison

Tout savoir sur la centrale vapeur

Au sein d’un ménage, la centrale à vapeur est indispensable. Elle sert à retirer les plis de nos vêtements pour que nos tenues soient plus présentables. La pratique du repassage n’est pas nouvelle, puisque dès la Chine antique, les vêtements étaient repassés à l’aide de casseroles métalliques chargées de charbons chauffés. Certains estiment même que dès l’ère préhistorique, nos ancêtres utilisaient des pierres pour essayer de lisser leurs tenues.

Les premiers fers à repasser sont apparus au Moyen-Âge. Ils sont chauffés dans du feu ou du charbon incandescent. Par la suite, la technique pour chauffer le fer va sans cesse être améliorée jusqu’à ce que soit inventé le premier fer à repasser électrique au début du 21e siècle fonctionnant à l’aide d’une résistance électrique. Il faut attendre les années 60 pour que soit inventé le fer à repasser à vapeur.

Aujourd’hui, la plupart des fers fonctionnent à la vapeur elle-même chauffée par une résistance électrique. Toutefois, il existe encore des fers à sec, c’est-à-dire fonctionnant sans vapeur, en étant uniquement chauffés par la résistance électrique.

La vapeur permet d’humidifier le textile afin de le rendre plus souple, de faciliter le repassage et de faire en sorte que le repassage ne l’abîme pas.

Une centrale à vapeur se compose d’une cuve haute pression. Ce système est plus performant qu’un fer à repasser à vapeur classique. Nous vous aidons à comparer les différentes centrales à vapeur présentes sur le marché afin que vous puissiez trouver la meilleure centrale à vapeur.

Une centrale vapeur, c’est quoi ?

Il est important de distinguer le fer à repasser à vapeur classique de la centrale à vapeur. Pour le premier, l’eau déminéralisée est placée dans le réservoir présent au sein même du fer. Lorsque l’utilisateur appuie sur un bouton, une partie de l’eau s’écoule sur la face intérieure de la semelle chauffée par une résistance électrique. L’eau sort alors par la face extérieure de la semelle sous forme de vapeur. Celle-ci a une puissance variable.

Une centrale vapeur se compose d’un fer et d’une station d’accueil qui fait également office de cuve à eau. Il existe différents systèmes :

  • Système vapeur : la station est simplement une réserve d’eau et le fonctionnement est ensuite le même qu’un fer à vapeur classique, c’est-à-dire que l’eau est transformée en vapeur au contact avec la semelle du fer
  • Système à disque : l’eau est chauffée par deux résistances entre lesquelles passe le cordon relié au fer, et elle est une nouvelle fois chauffée au contact de la semelle afin d’obtenir de la vapeur
  • Centrale vapeur haute pression (la majorité des modèles) : à l’image d’une cocotte-minute, la cuve va transformer l’eau en vapeur. Pour ce faire, il faut remplir la cuve d’eau déminéralisée. Ensuite, l’eau est redirigée vers un espace où une résistance électrique va venir la chauffer pour la transformer en vapeur haute pression. Le fer est relié à la centrale vapeur par un cordon par lequel va passer la vapeur lorsque l’utilisateur appuie sur un bouton. Elle est alors expulsée par la semelle chauffée du fer. Cette vapeur est nettement plus puissante et plus stable que pour les autres systèmes.

Avantages et inconvénients d’utiliser une centrale vapeur

Aujourd’hui la plupart des centrales à vapeur sont à haute pression. Cette solution présente plusieurs avantages :

  • Performance : la vapeur est sous haute pression ce qui lui confère une puissance nettement supérieure exprimée en bar (souvent entre 4 et 7 bar) avec un débit généralement supérieur à 100g/min alors qu’un fer à vapeur classique à un débit proche de 60g/min
  • Temps de chauffe extrêmement rapide souvent inférieur à 3 minutes
  • Aucun pli ne résiste
  • Repassage plus simple et plus rapide : grâce à cette puissance supérieure, le repassage est facilité et la centrale à vapeur convient parfaitement pour les longues sessions de repassage
  • Cuve amovible (sur certaines machines) : très pratique pour remplir la cuve en cours d’utilisation, ce qui offre une autonomie illimitée
  • Ajustement du débit de vapeur là où les fers à vapeurs classiques permettent d’ajuster seulement la température
  • Fonction anti-tartre (non présente sur toutes les machines)
  • Fonctionnalités supplémentaires (dépend des modèles) : repassage à la verticale (mode pressing), mode éco, mode turbo…

Concernant les inconvénients de la centrale à vapeur, ses principaux défauts sont :

  • Le prix : forcément, comme elle est plus performante, la centrale à vapeur coûte plus cher qu’un fer à vapeur classique, avec un prix moyen compris entre 150€ et 200€
  • L’encombrement : la cuve qui fait également office de station d’accueil est assez volumineuse ce qui rend plus difficile le rangement de la centrale à vapeur

Comment choisir une centrale vapeur ?

Pour choisir une centrale vapeur, plusieurs points principaux sont à prendre en compte.

  • La pression, la puissance et le débit de vapeur : La puissance d’une centrale vapeur est exprimée en Watts. En règle générale, elle est supérieure à 2000W. Plus la machine est puissante et plus elle chauffe rapidement. De même sa puissance influence également la pression délivrée et le débit de vapeur. Exprimée en bar, la pression indique la force exercée par la vapeur. Plus elle est élevée et plus le fer pourra lutter contre les plis les plus tenaces et sur les textiles les plus rigides. Cette pression est également exprimée via le débit de vapeur en g/min pour que ce soit plus compréhensible pour les utilisateurs.
  • Réservoir amovible : La cuve amovible n’est pas disponible sur toutes les centrales à vapeur. Toutefois il s’agit d’une option très intéressante puisqu’elle permet de remplir la cuve en cours d’utilisation. Une solution très pratique lorsqu’on procède à de longues sessions de repassage.
  • Capacité du réservoir : Plus le réservoir est volumineux et moins vous risquez de devoir le remplir à nouveau lors des longues sessions de repassage. Par contre le poids sera plus élevé. Une capacité de 1,5 litre est souvent largement suffisante.
  • Les modes : Pouvoir choisir le mode en fonction du type de tissu, de la sensibilité du vêtement… se révèle très intéressant. Par exemple, certains appareils proposent une fonction pressing vertical qui permet de repasser le vêtement sans planche à repasser. Ces fonctions doivent donc être étudiées dans le détail et c’est à chacun de définir quelles sont celles qui sont les plus essentielles.
  • Innovations et qualité générale : Les noms diffèrent en fonction des marques, mais beaucoup de centrales à vapeur proposent désormais différentes innovations pour faciliter le repassage, qu’il s’agisse d’une semelle plus glissante, d’un système de gestion de la température, d’une poignée plus confortable…
  • Poids et dimensions : Il faut distinguer le poids du fer en lui-même du poids de l’ensemble, c’est-à-dire avec la centrale à vapeur. En effet, le fer ne doit pas être trop lourd pour être plus facilement maniable et moins fatigant. Aujourd’hui beaucoup de constructeurs proposent des fers à repasser pesant moins d’un kilo. L’ensemble pèse généralement plus de trois kilos. Il faut donc prévoir un support capable de résister au poids de la centrale à vapeur. Les dimensions sont également à prendre en compte. En effet, une centrale vapeur est assez encombrante et il faut trouver la place nécessaire pour la ranger, mais également lors de son utilisation. Quelques centimètres gagnés peuvent faire la différence.

Les principales marques sur le marché

Plusieurs marques se disputent les parts de marché des centrales vapeur. Intéressons-nous aux principaux constructeurs.

  • Philips : la célèbre marque néerlandaise conçoit des centrales à vapeur de très bonne qualité avec plusieurs modèles allant du milieu de gamme au haut de gamme.
  • Calor : la marque française est une référence sur le marché des centrales vapeur. La marque fait partie du groupe SEB depuis les années 70. Elle propose des produits fabriqués en France de très bonne qualité et allant du milieu de gamme au haut de gamme.
  • Domena : autre marque française, Domena est spécialisée dans le milieu de gamme avec quelques appareils un peu plus haut de gamme. Elle présente souvent un très bon rapport qualité/prix.
  • Astoria : il s’agit également d’une marque française. Elle est avant tout spécialisée dans les centrales vapeur haut de gamme avec une esthétique soignée et un confort de repassage élevé.
  • Rowenta : le constructeur allemand est l’un des leaders sur le marché des appareils électroménagers et notamment celui des centrales vapeur. Même si sa gamme est assez large, Rowenta est plutôt positionné sur le haut de gamme. Elle propose des produits de qualités et innovants.

Nettoyage et entretien d’une centrale vapeur

Le principal entretien d’une centrale à vapeur consiste à prévenir et à nettoyer le tartre. Rappelons que le tartre désigne une accumulation de calcaire, c’est-à-dire de fines particules de roches sédimentaires. Le calcaire est naturellement présent dans l’eau.

Le problème, c’est lorsque l’eau s’évapore dans la centrale, le calcaire va rester et petit à petit former des dépôts de tartre. À force, le tartre va venir gêner le bon écoulement de la vapeur et le fonctionnement de l’appareil.

La plupart des modèles de centrales vapeur possèdent un système anti-tartre, sauf pour les appareils d’entrée de gamme. Toutefois, si ce système permet de réduire considérablement les dépôts de tartre, d’autres précautions peuvent être réalisées en complément.

Ainsi, il est souvent conseillé de ne pas utiliser que de l’eau du robinet pour remplir le réservoir de sa centrale vapeur, mais de la remplir seulement à moitié d’eau du robinet et à moitié d’eau déminéralisée. Bien sûr, c’est encore mieux de remplir intégralement la cuve d’eau déminéralisée, mais cette eau coûte assez cher.

Malgré tout il est probable que du tartre se forme au sein de la centrale vapeur. Nous recommandons donc de procéder à un détartrage 2 à 3 fois par an. On peut utiliser un produit détartrant, sinon une astuce consiste à remplir la cuve d’eau et de vinaigre blanc (un verre de vinaigre pour un litre d’eau) et à allumer la machine. Une fois l’appareil chaud, il suffit d’appuyer plusieurs fois sur le bouton comme si vous repassiez. Puis, il faut éteindre la machine et laisser le mélange environ une heure dans la cuve.

Autres articles

Salle de bain noir et blanc : intégrer le blanc et le noir dans sa salle de bain

Irene

La puissance lumineuse réinventée avec la lampe de poche tactique FENIX PD36R PRO 2800 lumens

administrateur

Pourquoi le gazon synthétique est le produit qui vous faut ?

administrateur

Quels éléments clés considérer pour choisir un plan de travail de cuisine idéal ?

administrateur

Salle de bain chic : Comment rendre sa salle de bain chic ?

Irene