packagings des produits cosmétiques
Lifestyle

Les coulisses de la création des packagings des produits cosmétiques

Petits ou grands, en pots, tubes, boites ou bien encore en bouteilles… Il y a de nombreux packagings de cosmétiques différents autour de nous ! Et que dire d’ailleurs de nos salles de bain ? Elles en sont remplies ! Les tubes de crèmes, les flacons de parfums ou bien encore les bouteilles de shampooings sont des produits de notre quotidien. Mais vous êtes-vous déjà demandé comment étaient fabriqués tous ces packagings ?

Avant d’arriver dans vos salles de bain, les packagings cosmétiques ont déjà parcouru bien du chemin ! Souvent, ils sont travaillés 1 an voir parfois presque 2 ou 3 ans en amont avant que ces jolis contenants fassent leur apparition. Mais quel est leur secret ? Comment naissent les packagings des produits de beauté ? On va tout vous expliquer !

L’histoire d’un packaging cosmétique : du dessin au prototype

Au départ, le packaging fait ses premiers pas dans l’esprit du chef de produit et du designer. Un peu d’analyse de marché ainsi qu’un maximum de créativité et d’imagination sont nécessaires pour dessiner l’emballage qui ravira le consommateur.

Un studio de création graphique spécialement dédié aux packagings

Doué d’inventivité et inspiré par l’histoire racontée par le chef de produit, le graphiste, plus communément appelé « Créa », commence à coucher ses idées sur le papier. C’est le fœtus même d’un packaging pour un produit cosmétique ! Quelques coups de crayon plus tard et vous voilà avec un semblant de tube de crème dessiné devant vous. C’est à ce moment-là que les discussions entre les différents acteurs du projet commencent : « et pourquoi pas plus grand ? » ; « plus rond ? » ; « encore plus rupturiste ! », etc… Une fois les débats terminés, place à la conception sur écran : les meilleurs dessins sont retenus et se transforment ensuite en maquettes numériques 2D et 3D !

Le travail de graphiste de produits cosmétiques demande beaucoup de temps et de divers essais.

Choisir les couleurs parfaites pour son packaging…

Le choix des couleurs avec le choix des polices, rentre dans ce que l’on appelle la création de la « charte graphique ». Notre artiste créatif doit ici encore user de son sens artistique pour répondre à la demande du marketing tout en inventant ce qui devra plaire au consommateur. Tout un art ! Son outil préféré pour cette étape : le pantonier. Plus de 1500 teintes répertoriées pour couvrir toutes les nuances de couleurs possibles.

Après la création, place au premier prototype du packaging d’un produit de beauté !

Quelques semaines plus tard, il est là : c’est votre 1er exemplaire de votre emballage cosmétique tout juste designé ! Après un certain nombre d’aller-retours entre le studio de création et le responsable du projet pour mettre au point la créa qui servira au mieux le positionnement du produit, une maquette est généralement réalisée. La plupart du temps en interne avec les moyens du bord ! Elle permet aux différents acteurs du projet de visualiser le résultat en 3D.

Du prototype à la fabrication industrielle

Avant de voir les choses en grand et de fabriquer des milliers de packagings, vous vous imaginez bien qu’il est d’abord préférable de vérifier que tout fonctionne en fabriquant une petite quantité de packagings. C’est ce qu’on appelle la pré-série. Cette mini fabrication servira généralement à faire une batterie de tests. Qu’ils soient « marketing » pour évaluer la réaction et l’appréciation de potentiels futurs consommateurs face à ce nouveau packaging de produit de beauté, ou bien qu’ils soient techniques afin de valider la bonne sécurité de ce dernier, les tests constituent une étape essentielle de la fabrication d’un pack. Cette fois, il n’est plus question de se contenter des moyens du bord. C’est déjà le fabricant de packagings qui entre en jeu et c’est dans son usine que seront produits les 50 ou 100 premiers packs formant cette pré-série.

Un bon contact entre contenant et contenu

Vous commencez à le comprendre, au-delà de l’aspect artistique, le packaging requiert aussi beaucoup de technicité. Comme vous pouvez l’imaginer, il y a bien évidemment des interactions entre le produit cosmétique et son emballage. On aborde ici un aspect moins séduisant, mais tout aussi important, si ce n’est plus ! Le responsable du développement va en effet s’assurer qu’aucune interaction néfaste ne se passe entre le produit et son packaging, et que le produit, ainsi en contact avec l’emballage, ne présente aucun risque pour la santé de son consommateur. Pour faire simple, tous les composants du packaging doivent rester en place et ne surtout pas « migrer » dans la formule, ou la modifier par une quelconque réaction. Une panoplie de tests sont ainsi réalisés avant de pouvoir mettre le produit en vente. D’où l’intérêt, une fois de plus, de choisir des marques sûres et de fuir tous les produits issus de la contrefaçon qui échappent malheureusement bien souvent à tous ces tests.

Un packaging est la première chose que l’on voit sur un produit, il faut donc lui apporté beaucoup d’importance !

Il ne reste plus qu’à mettre le produit en rayon une fois le packaging du produit cosmétique terminé !

Une dernière ligne droite…souvent longue de plusieurs mètres, voire dizaines de mètres, sur laquelle sont fabriqués les packagings. C’est la fin du développement du pack, et le début de sa vie en tant qu’emballage cosmétique. Plusieurs types d’usines et plusieurs types d’impressions existent. Certaines usines font tout de A à Z : fabriquent la base du pack puis le décorent ensuite via une impression directement sur la surface de l’emballage. D’autres sont spécialisées dans l’impression d’étiquettes qui seront ensuite collées sur un pack fabriqué dans une autre usine. Bref il existe une multitude de techniques d’impression et de fabrication.

Une fois votre packaging cosmétique fabriqué, il est transporté jusque dans l’usine de fabrication du produit cosmétique, où il est prêt à accueillir votre crème, shampooing…

Ainsi vous a été comptée l’histoire du packaging. Entre sens artistique et excellence d’exécution, le pack fait ainsi son chemin jusqu’à votre salle de bains ! Et Je pense qu’après cette histoire, vous ne verrez plus les packagings de la même façon ! Avant de lire cet article, saviez-vous que cela se passait de cette façon ?

Autres articles

Saint Valentin : Des cadeaux surprenants à shopper

Irene

Comment éclaircir ses cheveux sans se ruiner ?

Irene

Séries télévisées pourquoi on les aime autant ?

Irene

Plan d’entrainement pour courir 10km sous la barre de 45 minutes

Irene

Teinte de cheveux : les tendances de l’automne 2020

Irene

Sculpter les fesses avec un tapis de courses

Irene