Epilation
Accessoires Mode

Epilation – Cire Perfect Temperature & Cire Orientale de Veet : mon avis

Pour faire écho à la nouvelle image de marque Veet, plus glamour et sensuelle, j’ai sorti mes escarpins…. pour un look Fatalement Féminin !!!

Je vous en parlais il y a un petit moment, cette année je réalise un grand dossier épilation / rasage pour le blog. A cette occasion je teste (ou fais tester, cela dépend !) plusieurs solutions afin de vous proposer plusieurs billets pendant plusieurs mois ainsi qu’un grand récap’ avant le début des grandes vacances d’été. Cette année, j’ai volontairement choisi de m’intéresser aux techniques « homemade », autrement dit à ce qu’on peut réaliser à la maison, de façon très abordable. Parmi ces solutions, il y a celles que propose Veet, marque avec laquelle je collabore actuellement en tant qu’ambassadrice.

En avril dernier, à l’occasion du Pop Up Store Veet, plusieurs nouveautés étaient mises à l’honneur dont le Veet Roll-On Easy Wax, la gamme Perfect Temperature ou encore la Cire Orientale. Personnellement, j’ai essayé deux méthodes (une sur chaque jambe, encore plus pratique pour comparer) : la gamme Perfect Temperature ainsi que la Cire Orientale, produit qui m’intrigue depuis plusieurs années déjà.

Cire Perfect Temperature Sublime Douceur de Veet : mon avis

Le pitch : 
La cire chaude et moi, c’est no way ! Je me suis déjà brûlée de façon très sévère avec un achat de ce type quand j’avais 19-20 ans et je m’étais jurée de ne pas recommencer tant que je ne saurais pas certaine de trouver quelque chose de « safe« . Forcément, quand Veet m’a présenté sa Cire Perfect Température Sublime Douceur, j’ai été à l’écoute : cette cire permet de ne pas se brûler, grâce à des pictogrammes girly plus qu’explicites.

Comment ne pas se brûler avec cette cire ?
Sur ce point, impossible de se brûler, vraiment. Car je trouve que la notice est plus qu’explicite : on place le pot de cire – sans l’opercule – au micro-ondes. Et on se fie à Chloé, le personnage imprimé sur l’étiquette du produit. Ou plutôt, aux jambes de Chloé, qui sont sensées nous indiquer si la cire est bonne à appliquer ou pas. Si elle reste vêtue d’un pantalon : vous n’avez pas suffisamment fait chauffer la cire. Si ses jambes disparaissent, c’est que la cire est beaucoup trop chaude pour être appliquée sur vos gambettes. En revanche, si Chloé apparaît en micro-short tout mimi, hop, à vous la session épilation !

Quid de l’utilisation ?  Pour appliquer la cire, la marque fournit une spatule, à utiliser dans le bon sens – pas de panique, là encore, la marque a pensé à tout, avec un indicateur bien voyant permettant de savoir si la cire est également bonne à utiliser. La première application a été franchement très fastidieuse chez moi, c’était la première fois que je réalisais une telle épilation à la maison – puisque lors de ma première & dernière aventure avortée de brûlée il y a 5-6 ans, je n’avais même pas eu l’occasion de bien appliquer la cire sur mes jambes. A force de voir l’esthéticienne utiliser de la cire, j’ai toujours cru que c’était un jeu d’enfant. En réalité, c’est comme le ski, le vélo, les brushings ou encore le smoky eye : ça peut être génial si vous maîtrisez la gestuelle, ça peut être bof si vous ne vous entraînez pas pour bien apprendre.

Inutile de vous dire que les premières lignes de cire que j’ai tracées étaient franchement ridicules : soit trop épaisses, soit trop fines et clairsemées. Du coup, j’ai parfois eu du mal à décoller la cire comme il fallait. Au final, c’est vraiment à l’approche des derniers gestes d’épilation de ma gambette, que j’ai enfin compris le truc. Je me dis donc que ce n’est peut-être pas le produit le plus recommandé pour les manchots de l’épilation, mais pour des filles peut-être un peu plus confirmées en la matière. Ou alors, si vous débutez, prévoyez un coup d’essai avec quelques petits ratés, pour mieux réussir la seconde fois, si besoin. Ensuite, c’est facile.

Et le résultat ? 
Sur les zones où j’ai réussi à bien appliquer la cire, RAS mon capitaine ! La cire emprisonne bien le poil pour retirer son bulbe comme il faut. La zone est bien nette et super douce. En revanche, ne faites pas comme moi lors des toutes premières bandes : dépêchez-vous vraiment pour arracher les poils, sinon la cire refroidit un peu et arrache moins bien les poils. Faites attention aux résidus de cire, cela peut arriver de temps en temps. Dans ce cas, pas de panique, munissez-vous d’une huile pour faire partir tout cela en douceur, sans avoir mal !

Conclusion : 
Une bonne cire, qui n’a rien à envier à la cire des professionnels de l’épilation. En revanche, qui dit pro, dit maîtrise. C’est objectivement un très bon produit, mais encore faut-il savoir l’utiliser ou avoir le courage de s’initier le temps de quelques séances d’épilation peut-être un peu plus approximative.

Cire Orientale de Veet : mon avis

Le pitch : 
Une cire inspirée des cires ancestrales, à base d’ingrédients d’origine naturelle. Cette cire nous offre la promesses d’optimiser l’épilation jusqu’à 4 semaines. Le produit est fournit avec des bandes réutilisables et une spatule. La cire se chauffe au micro-ondes, je vous invite surtout à toujours lire les précautions d’emploi avant utilisation : ça serait vraiment dommage de vous brûler !

Quid de l’utilisation ?  Si vous avez peur de vous brûler, pas de panique, la spatule change de couleur en cas de cire trop chaude. C’est déjà un bon point. Autre bon point : cette fameuse spatule est bien ergonomique, ce qui permet de travailler des zones plus difficiles d’accès comme le maillot ou les aisselles. Personnellement, je ne m’y suis pas risquée, je suis beaucoup trop douillette pour cela… Mais la marque n’oppose aucune contre-indication à cette usage. La texture, quant à elle, est vraiment très agréable. Cette fois-ci, je trouve qu’on est bien loin de la cire traditionnelle et épaisse d’institut : là, on a affaire à quelque chose de cocooning, qui m’inspire plus confiance. C’est sucré (je ne l’ai pas goûtée, pas folle la guêpe), mais c’est ce que cela m’évoque. Autre bon point : les poils les plus fins ou les plus courts que j’avais ont réussi à être attrapés. C’est un peu bête de préciser cela, mais pour moi, c’est important. Les excès de cire, quant à eux, s’enlèvent hyper facilement à l’eau : super bon point pour celles qui n’ont pas forcément une artillerie de beauty addict avertie à la maison. Là au moins, on sait qu’on n’aura pas d’excédent de cire qui colle à la peau.

Un bémol, malgré tout, sûrement réservé aux moins expertes comme moi :  la cire peut donner l’impression d’être filandreuse au début si on ne parvient pas à bien comprendre comment elle fonctionne. Mais une fois encore, c’est une histoire de première impression, pour un usage sur le long-terme, on sait s’y prendre et on n’a plus ce souci.

Et le résultat ? 
Franchement très bon. Une peau super douce et super agréable à toucher.

Conclusion :
Une cire dont je suis globalement satisfaite.

Je profite également de ce billet pour vous informer que je suis jury du jeu-concours Fatalement Féminin organisé par Veet ! Vous pouvez y participer jusqu’au 6 juin 2014. Connectez-vous sur fatalementfeminin.com, cliquez sur « c’est parti » et téléchargez votre photo. Choisissez un filtre, soumettez votre photo pour participer au concours et affichez voter photo dans la gallery Veet ! Voilà ! Le tour est joué !

JEU-CONCOURS :
Pour fêter la rentrée en beauté, Veet vous propose de participer à un jeu-concours Fatalement Féminin !

A gagner : 10 lots, répartis comme expliqué ci-dessous. ->  Les 3 meilleures photos désignées par le jury remporteront 1 tote bag contenant 1 kit Easy Wax et 1 Cire Orientale Huile d’Argan de Veet.

-> Les 7 meilleures suivantes recevront une Cire Orientale Huile d’Argan de Veet et 1 pack de 20 bandes de cire froide pour peaux sensibles.

Comment jouer ?
Postez une photo de vous sur Instagram en incarnant ce qu’est pour vous l’idée du « Fatalement Féminin ». Attention, pour que votre participation soit prise en compte, merci d’utiliser les hashtags suivants : #Veet #FatalementFeminin ! Vous pouvez jouer jusqu’au 7 septembre 2014.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le règlement du jeu-concours.

Good luck, girls !

Opération sponsorisée

Autres articles

Flow’air Mulato : mon avis sur ces soins pour cheveux colorés

Irene

Le masque noir contre les points noirs serait dangereux

Irene

Les différentes manières de porter un serre-taille

Tamby

Heavy Metals Urban Decay : voici la nouvelle palette maquillage de la marque

Irene

Pure Heals, la marque de soins Coréenne que j’adore

Irene

Les 9 avantages du cuir

administrateur